image_pdfimage_print
Publié par Un commentaire

Un Village Zen miniature dès 3 ans

  • Difficulté de réalisation 1/5 Temps de préparation de l’activité 2/5 Coût de l’activité : 2/5
  • Apports : Activité qui retisse le lien de l’enfant avec la nature en l’amenant à la maison
  • Activité où l’enfant manipule et exerce sa motricité fine, sa créativité et développe son imagination
  • Activité qui détend beaucoup

Le matériel qu’il te faut :

Un plateau ou une jolie coupelle

Des éléments naturels récoltés lors de promenades (pommes de pin, bois flotté, coquillages, galets, cailloux, mousse, écorce).

Du sable, (ramassé à la plage ou acheté en magasin de jardinage) ou si tu n’en as pas cela peut être de la semoule, ou même du riz

Un mini-râteau que tu peux fabriquer en assemblant à la colle chaude deux morceaux de baguette de bois, avec aux extrémités des cure dents pour faire les dents du râteau

Des pinces, louche, passoire, éléments pour transvaser

On peut rajouter des fausses pierres précieuses, des carrés de mosaïque en bois ou en verre, des animaux, des personnages ect…

Après une promenade Montessorienne, nous avons ramassé plusieurs éléments naturels (on peut attendre d’avoir réalisé 2 ou 3 promenades et d’avoir récolté les éléments naturels suffisants pour commencer la réalisation du jardin , ou « village zen »)

On rince nos petits cailloux qui sont plein de terre tout en expliquant que la terre n’est pas sale, c’est simplement pour mieux voir leurs couleurs

Nous débutons l’activité en disposant le sable (ou de la semoule ) sur tout le fond du plateau (ici c’est notre 2ème jardin zen, le premier ayant été réalisé avec une petite coupelle).

Pour celui-ci nous choisissons un joli plateau rectangulaire. J’avais opté dans un premier temps pour un plateau en bois mais ma fille a préféré ce plateau couleur beige saumon.

1er jardin zen réalisé dans une coupelle
Elle laisse passer le sable à travers les trous
Elsa s’amuse avec une pince boule

L’activité se transforme en activité de Manipulation, elle utilise une louche et une passoire et se passionne pour l’écoulement du sable
Moulage …
Elle manipule le sable avec ses mains, ce qu’elle n’osait pas faire au départ.
Elsa choisi elle-même les éléments naturels qu’elle veut placer dans son « Village Zen ». Elle choisit d’abord des petites pommes de pin, du bois flotté, une jolie écorce.
Puis elle place des cailloux qu’elle s’est faite une joie de ramasser lors d’une promenade, et choisit de les placer d’abord à l’aide de 2 pinces, une en métal et une en plastique, ce qui fait travailler plus précisément sa motricité fine.
Puis elle se met à disposer les cailloux de diverses façons
En rond …
Ensuite, elle ratisse le sable avec un petit râteau que nous possédions déjà, et elle a ensuite l’idée de placer des petits animaux (que j’avais disposé pas très loin). Elle s’invente un monde imaginaire, ce qui lui fait beaucoup de bien après une journée d’école bien remplie et bruyante, et cela lui permet de sortir de cet état « d’hyper activation » dans lequel elle rentre souvent d’une telle journée.
Elle dispose ses petits carrés de mosaïque colorés en bois qu’elle affectionne particulièrement. Elle s’amuse à les cacher sous le sable, à les déplacer, ect… Cette activité la détend beaucoup.
Elle place un galet décoré au préalable, lors d’une autre activité.
Elle choisit d’aller chercher le bouddha qui était dans le jardin Zen pour le placer dans son village zen, elle me dit qu’il « surveille » les animaux…
Je laisse le plateau à disposition dans le salon sur un autre plateau à pieds en bois type plateau déjeuner, qui nous sert pour de multiples activités issues de la pédagogie Montesssori.
Elsa y revient très souvent pour ratisser le sable et redisposer tous ces petits éléments…

Note de l’activité : 5 / 5 Nous avons adoré toutes les 2 et cette activité permet de travailler plusieurs domaines

Publié par Laisser un commentaire

8 postures antistress pour initier les enfants au yoga !! dès 3 ans

Pratiquant moi même le yoga, je pense que le yoga est vraiment bénéfique dés l’enfance. En effet, de nos jours les enfants sont souvent coupés de la nature et souffrent comme les adultes des effets de la modernisation. Un environnement moderne met une grande pression sur l’enfant et le soumet à divers stress et sollicitations.

lire la suite